Avis relatif aux mesures de gestion à mettre en oeuvre en cas de teneurs élevées en tétrachloroéthylène dans l’air intérieur des logements

AuteurHaut Conseil De La Santé Publique
NatureBrochure
Datejuin 2010
Nb. de pages2
air intérieur, COV, Pollution atmosphérique, santé au travail, solvant, ICPE

Descriptif

En décembre 2008, la direction générale de la Santé a saisi le Haut Conseil de la santé publique afin de déterminer si les mesures de gestion mises en œuvre dans l’urgence, suite à l’exposition au perchloréthylène de personnes résidant dans des logements situés au dessus de pressings, étaient appropriées.

Cette demande, qui fait suite à des plaintes reçues par le préfet de Police de Paris, s’inscrit également dans la démarche plus globale de définition de valeurs repères de qualité de l’air intérieur concernant divers polluants, mise en œuvre par le HCSP depuis 2009.

La lecture de l’avis présenté ici est à compléter par celle de l’avis et du rapport du HCSP sur la fixation de valeurs repères d’aide à la gestion pour le tétrachloroéthylène dans l’air des espaces clos

Mots clés
Air intérieur COV (Composé organique volatil) ICPE Pollution atmosphérique Santé au travail Solvant