CARDIOX : Effets cardiovasculaires de polluants atmosphériques d’origine automobile

AuteurMONTEIL Christelle
NatureRapport, Etude
Datejanvier 2018
Nb. de pages82
EditeurADEME

Descriptif

L’objectif de ce projet a été de mettre en évidence les effets, sur l’appareil cardiovasculaire, du NO2 seul ou en mélange avec les autres polluants émis par un moteur Diesel Euro 4 équipé d’un filtre à particules. Les émissions de polluants, diluées d’un facteur 11, ont été prélevées en amont et en aval du filtre à particules afin d’évaluer son impact.

Le travail s’est organisé autour de quatre tâches principales :

  1. l’exposition des animaux (rats) et la caractérisation des émissions du moteur Diesel Euro 4,
  2. l’évaluation de la fonction cardiaque et mitochondriale,
  3. l’évaluation du remodelage cardiaque
  4. l’évaluation de la réponse cellulaire globale et pangénomique (au niveau des gènes).

Les résultats sont présentés et analysés en considérant des expositions uniques (3 heures), ou répétées pendant trois semaines (3 heures/jours et 5 jours/semaine) au NO2 ou à l’ensemble des polluants.

[Résumé Ademe]

Mots clés
Air extérieur Maladie cardiovasculaire Pollution atmosphérique