Étude d’incidence de trois pathologies transmises par les tiques en Alsace, Alsace(tique) 2014-2015

AuteurDE MARTINO S, HANSMANN Y, JAULHAC B, KIEFFER P, RAGUET S, SCHAPMAN L
NatureRapport, Etude
Datemars 2018
Nb. de pages55
EditeurSanté Publique France

Descriptif

L’étude ALSA(CE)TIQUE a pour objectif d’estimer l’incidence de trois pathologies transmises par les tiques en Alsace : la borréliose de Lyme (BL), l’anaplasmose granulocytaire humaine et l’encéphalite à tiques (TBE). Entre 2014 et 2015, le nombre de cas par an de BL est estimé à environ 2 200, portant le taux d’incidence annuel moyen à 117 cas/100 000 habitants [IC 95% : 109-126]. Ce taux est stable sur les deux années d’étude. Les caractéristiques des cas sont cohérentes avec les données de la littérature, avec notamment près de 80 % des cas sous forme d’érythème migrant. La forêt et jardins publics ou privés sont les lieux de piqûre de tique les plus fréquemment rapportés parmi les cas ayant présenté un érythème migrant. Le jardin comme lieu unique de piqûre de tique est cité dans 25 % des cas. La présence d’un foyer d’encéphalite à tiques en Alsace est confirmé et ce, même si le nombre de cas déclaré est resté faible (7 cas en moyenne par an). L’anaplasmose granulocytaire humaine est une pathologie peu fréquente avec 3 cas déclarés pendant l’étude. Ces résultats montrent qu’il demeure important que les messages de santé publique relevant des maladies transmises par les tiques, aussi bien d’information des professionnels de santé que de prévention des populations, soient portés au plus près des territoires. [Extrait]

Mots clés
Maladie de Lyme Parasite (pou protozoaire puce tique punaise de lit)