Les perturbateurs endocriniens

AuteurADEME Bourgogne-Franche Comté, Alterre Bourgogne-Franche-Comté, ARS Bourgogne-Franche Comté, DREAL Bourgogne-Franche Comté, GIP FTLV De Bourgogne, IREPS Bourgogne-Franche-Comté
NatureDossier documentaire
Dateoctobre 2018
Nb. de pages5
Fichier jointTélécharger le fichier
Descriptif

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS) un perturbateur endocrinien (PE) est « une substance ou un mélange de substances qui altère les fonctions du système endocrinien et de ce fait, induit des effets néfastes dans un organisme intact, chez sa progéniture ou au sein de (sous)-populations ».
Le système endocrinien regroupe les organes impliqués dans la production des hormones qui régulent de nombreux comportements et mécanismes du corps, tels que la croissance et la puberté, la température corporelle, le métabolisme énergétique, la faim ou la satiété, le sommeil, le niveau d’insuline, le rythme cardiaque. De par leur capacité à interagir avec le système hormonal, les perturbateurs endocriniens peuvent provoquer des troubles de la croissance, de la reproduction, de la fertilité, du développement ou encore du comportement, ainsi que l’apparition de certains cancers hormonaux dépendants et maladies métaboliques et cardiovasculaires. Outre l’impact sur la santé humaine, ces substances peuvent avoir également des impacts sur l’environnement et en particulier sur la faune.
En dehors des contaminants de l’environnement, les PE sont utilisés au départ pour des fonctions très précises car ils peuvent avoir des propriétés technologiques, industrielles ou biologiques intéressantes.

Mots clés
Perturbateur endocrinien